Derniers sujets
» L'Imbroglio des gants certifiés
par Serrat Hier à 21:00

» Vidéo de ouf !
par Serrat Hier à 20:55

» Etre maman ou motarde ? Faut-il choisir ?
par Masterman Hier à 12:53

» CDiscount Tshirt motards en tous genres !!!
par Masterman Hier à 12:42

» Le Tour de France passe chez moi
par Masterman Hier à 12:37

» Casque VOZZ en 2 parties
par Masterman Hier à 12:34

» sortie dimanche 30 juillet
par wolf45 Mar 25 Juil 2017, 22:06

» Show Bikes Montalivet 2017
par Teddy94 Mar 25 Juil 2017, 06:17

» Ma 500 CB avec quelques petit travaux a prevoir
par Fanfan49 Lun 24 Juil 2017, 18:45

» photos drôles
par Roger53 Ven 21 Juil 2017, 08:07

» motos du 14 juillet
par FabKawa Jeu 20 Juil 2017, 18:09

Publications
Les posteurs les plus actifs du mois
yankee
 
64 Messages - 31%
Lemouz79
 
28 Messages - 14%
teurteul73
 
20 Messages - 10%
Teddy94
 
17 Messages - 8%
DavidOFF
 
14 Messages - 7%
L'Abbé Stiole
 
14 Messages - 7%
Masterman
 
14 Messages - 7%
nik@as41
 
13 Messages - 6%
Pépé37
 
12 Messages - 6%
Caméléon
 
11 Messages - 5%

Le nombre d'amendes liées aux radars devrait exploser en 2017

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

avatar
RS47
Contributeur
Contributeur
Messages : 282

Date d'inscription : 03/02/2015
Age : 70
Localisation : Miramont-de-Guyenne (47)

MessageRS47 le Ven 07 Oct 2016, 22:56

Le nombre d'amendes liées aux radars devrait exploser en 2017
Par LEXPRESS.fr publié le 07/10/2016 à 21:57

Selon Les Echos, l'Etat prévoit d'engranger 25% de recettes supplémentaires issues des amendes des radars automatiques l'an prochain. Le bénéfice pourrait atteindre le chiffre record de 844 millions d'euros.

Alors que les derniers chiffres de la mortalité routière sont catastrophiques, l'Etat anticipe une explosion du nombre d'amendes infligées par ses radars. Selon les chiffres du projet de loi de finances 2017, relayés ce vendredi par le journal Les Echos, les recettes issues du contrôle automatique devraient exploser de 25% l'an prochain par rapport à 2016. Au total, ce sont 824 millions d'euros qui pourraient rentrer dans les caisses publiques contre 672,3 millions cette année. Un record. Le total pourrait même grimper à 991 millions si le calcul inclut les amendes majorées pour retard de paiement, précise Le Figaro.

Ces prévisions s'expliquent par le fait que le nombre de radars installés sur les routes de France vont augmenter, passant de 4450 à 4600. L'objectif est d'atteindre un total de 4700 d'ici 2018 et de multiplier les "zones radars" par quatre. Et ce, sans compter les "leurres", ces faux appareils censés inciter les automobilistes à la vigilance.

LIRE AUSSI >> Où sont les radars qui flashent le plus en France?

Baisser drastiquement le nombre de morts

Selon BFMTV, le gouvernement table en partie sur les recettes générées par les radars mobiles embarqués, dont la gestion sera confiée à des entreprises privées l'année prochaine. En revanche, le gouvernement ne compte pas sur une hausse des amendes liées aux excès de vitesse. Selon le projet de loi de finances, la vitesse moyenne sur les routes devrait baisser d'un peu plus d'un kilomètre/heure en 2017.

Avec la multiplication et la sophistication de ses radars, le gouvernement entend baisser drastiquement le nombre de tués sur les routes. Il s'est fixé un objectif de 2000 morts par an en 2020, indiquent Les Echos.
Le membre suivant remercie pour ce message :
avatar
teurteul73
Modérateur
Modérateur
Messages : 3921

Date d'inscription : 10/02/2013
Age : 52
Localisation : savoie

Messageteurteul73 le Sam 08 Oct 2016, 06:15

de toute façon tu ne peux plus faire 15 bornes sans croiser ces satanés radars Je n'aime pas Je n'aime pas

_________________

                                                            "Si tu freine, t'es un lâche..."
                                          Si tu freine pas, tu finis dans un champ et ça fait mal.
Le membre suivant remercie pour ce message :
avatar
moon
Contributeur
Contributeur
Messages : 351

Date d'inscription : 24/11/2015
Age : 49
Localisation : bédarieux 34600 hérault

Messagemoon le Sam 08 Oct 2016, 10:53

Le membre suivant remercie pour ce message :
avatar
Fanfan49
Hyper actif
Hyper actif
Messages : 842

Date d'inscription : 12/02/2013
Age : 35
Localisation : Juigné (49)
https://www.youtube.com/user/LaChaineTechno

MessageFanfan49 le Lun 10 Oct 2016, 19:52


ils annoncent des recette record pour 2016, bah ouais, tous baizés  Je n'aime pas boire un coup
Le membre suivant remercie pour ce message :
avatar
RS47
Contributeur
Contributeur
Messages : 282

Date d'inscription : 03/02/2015
Age : 70
Localisation : Miramont-de-Guyenne (47)

MessageRS47 le Jeu 13 Oct 2016, 18:59

Les entreprises devront dénoncer leurs collaborateurs flashés en excès de vitesse

Les entreprises devront dénoncer leurs collaborateurs flashés en excès de vitesse
Jusqu'à présent, le salarié d'une entreprise titulaire de la carte grise d'un véhicule en infraction se contentait de payer l'amende et le collaborateur, généralement non identifié, conservait les points de son permis. Mais ça, c'était avant...

SociétéSécurité routièreRadars
9+ImprimerEnvoyer cet article à un amiPartager sur TwitterPartager sur Facebook
Les députés doivent adopter aujourd'hui un projet de loi qui prévoit notamment d'obliger les entreprises à dénoncer leurs salariés flashés en excès de vitesse. Le gouvernement - qui estime qu'environ 2 millions de points par an ne sont pas retirés pour cause de "conducteur fantôme" - souhaite que l'employeur dénonce désormais, sous peine d'amende, la personne qui conduisait le véhicule au moment où il est passé en excès de vitesse devant un radar...

Sur le bureau de l'Assemblée nationale, on trouve en effet parmi les "dispositions améliorant la répression de certaines infractions routières" l'article 15 bis B, issu d'un amendement du gouvernement, adopté par la commission après avis favorable du rapporteur, qui liste les "mesures de lutte contre les contournements de la loi en matière de contrôle automatisé".

Casques et gants certifiés
Mais dès aujourd'hui, 21 grosses entreprises employant 1,1 million de salariés devancent l'obligation légale - prévue pour le 1er janvier 2017 - en signant un "Appel national en faveur de la sécurité routière" : Airbus, Axa, la Caisse des Dépôts, Danone, Disneyland Paris, Enedis, Engie, Johnson & Johnson, Keolis, La Poste, MAIF, Michelin, NRJ, Orange, PSA, Renault, Sanef, SGS, SNCF, Total et Vinci s'engagent notamment à "ne pas accepter le dépassement des vitesses autorisées" et à "toujours demander à nos salariés, en cas d'infraction, d'en assumer la sanction" !

Ces mêmes grosses boîtes s'engagent aussi à "encourager les conducteurs de deux-roues à mieux s’équiper" en leur fournissant "casques et gants certifiés" (rappelons que des gants homologués seront obligatoires à partir du 20 novembre) et en "développant des incitations favorisant l’usage d’équipements supplémentaires", mais sans préciser les sanctions en cas de non suivi de ces "incitations"...

Pas de carte grise sans permis adapté
Comme leurs collègues sénateurs, les députés valideront aussi sans doute les mesures visant à "élargir le cadre d'utilisation du contrôle automatisé des données signalétiques des véhicules, communément dénommé lecture automatisée des plaques d'immatriculation (LAPI), au contrôle du respect des dispositions du code de la route, notamment concernant l'assurance des véhicules, par la consultation d'un fichier dédié mais également de façon plus générale par la consultation du traitement automatisé du système d'immatriculation des véhicules ou du traitement automatisé du système de contrôle automatisé. L'utilisation des dispositifs LAPI permettra également d'identifier les conducteurs qui n'ont pas payé leur amende forfaitaire majorée et de retenir leur véhicule en application de l'article L. 121-4-1 du code de la route".

Enfin, pour empêcher la pratique consistant à faire immatriculer son GSZXY-10R1 RR SP au nom de la petite dernière de 8 ans et demi - ce qui rendait forcément impossible tout retrait de points, le titulaire de la carte grise n'ayant même pas le permis ! -, le gouvernement prévoit "d'exiger la désignation d'une personne titulaire du permis de conduire correspondant au type de véhicule à immatriculer pour procéder à une immatriculation".

TPE Vs CAC 40...
"Il est à craindre que les différences de traitement entre les salariés des petites et grandes entreprises persistent", prévient Daniel Quero, président de l'association 40 millions d'automobilistes : "les petites sociétés auront à coeur de garder leurs bons éléments, au risque de se mettre en danger financièrement en s'acquittant des amendes dont ils sont redevables, tandis que les plus grosses entreprises, qui assurent déjà un suivi précis des utilisateurs des véhicules de leur flotte, n'hésiteront pas à dénoncer les salariés contrevenants, les exposant ainsi à des pertes de points et à la fragilisation de leur permis de conduire et de leur emploi".

LE JOURNAL MOTO DU NET - © WWW.MOTO-NET.COM
Le membre suivant remercie pour ce message :

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

Créer un compte ou se connecter pour répondre

Vous devez être membre pour répondre.

S'enregistrer

Rejoignez notre communauté ! C'est facile !


S'enregistrer

Connexion

Vous êtes déjà membre ? Aucun soucis, cliquez ici pour vous connecter.


Connexion

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Admin